Une approche holistique de la rénovation énergétique des bâtiments résidentiels dans l’espace méditerranéen : le projet HAPPEN

Vous êtes ici

 

Une approche holistique de la rénovation énergétique des bâtiments résidentiels dans l’espace méditerranéen : le projet HAPPEN

Présentation : l’approche MedZEB

Le développement du marché de la rénovation représente un défi dans toute l’Europe. Ce défi est particulièrement important dans l’espace méditerranéen en raison notamment des facteurs environnementaux et climatiques, des structures et du bâti patrimonial, des facteurs socio-économiques, et des conséquences de la crise économique, qui a touché les pays méditerranéens plus durement que les autres pays européens.

Il est donc nécessaire de développer une approche spécifique afin de promouvoir la rénovation des bâtiments résidentiels dans l’espace méditerranéen. C’est pour cela que le projet H2020 HAPPEN (1)  a développé l’approche MedZEB (Mediterranean Zero Energy Building – Bâtiments à Énergie Zéro en Méditerranée), qui se caractérise comme suit :

  • Adaptation à l’espace méditerranéen de l’UE ;
  • Approche holistique, à savoir une approche visant à intégrer les aspects les plus pertinents de la chaîne d’approvisionnement du secteur de la rénovation (par exemple, les aspects techniques, financiers, procéduraux, entrepreneuriaux, sociaux, etc.) ;
  • Approche transparente, à savoir une approche conçue pour mettre sur le marché des outils innovants, capables de gagner la confiance des investisseurs ;
  • Approche adaptée, à savoir axée sur l’amélioration des « valeurs ajoutées » de la rénovation (notamment flexibilité, bien-être, etc.).

Cet article démontre la manière dont les résultats du projet HAPPEN peuvent contribuer à répondre à certains défis de la rénovation en profondeur des bâtiments dans le pourtour méditerranéen.

Types de climats spécifiques et caractéristiques des bâtiments

Le marché de la rénovation dans l’espace méditerranéen doit s’adapter à des caractéristiques particulières concernant les modes de consommation énergétique, les types de bâtiments, les modèles de propriété et le contexte socio-économique des ménages. Par exemple, bien que le climat soit plus chaud dans les pays méditerranéens, il est souvent difficile de conserver la chaleur dans les logements (2) en hiver, en raison de la mauvaise qualité de l’enveloppe des bâtiments. Le problème inverse se pose lorsqu’il s’agit de conserver la fraîcheur à l’intérieur des habitations pendant l’été. En ce qui concerne le bâti, la majorité des logements, dans l’espace méditerranéen, sont des logements anciens et modernes (près de 86% d’entre eux sont antérieurs à 1990), ce qui implique des systèmes et des technologies de construction basiques et aucune solution essentielle d’efficacité énergétique.

Afin de répondre à ce défi, HAPPEN a développé des POS (Packages of Optimal Solutions – Gammes de Solutions Optimales) destinés à la rénovation en profondeur des bâtiments résidentiels. Pour cela, le projet a développé : i. une synthèse des grandes zones climatiques couvrant l’ensemble de l’Europe ; ii. une synthèse de bâtiments de référence caractérisant le patrimoine bâti dans les sept pays partenaires ; iii. un abaque de  mesures de rénovation, regroupées par pays comprenant une liste très complète de solutions faisant spécialement référence aux mesures adaptées aux marchés méditerranéens, notamment en termes de solutions passives et d’intégration de sources d’énergies renouvelables.

À partir de cela, des gammes de solutions optimales en termes de coût ont été définies en utilisant la méthode de calcul proposée par la Directive européenne en matière de performance énergétique des bâtiments (EPBD -  Energy performance of buildings directive) et sa réglementation annexe. Ces gammes de solutions optimales permettent de minimiser le coût du cycle de vie des bâtiments après rénovation, calculé sur 30 ans. Au total, 546 gammes de solutions optimales potentielles (42 bâtiments de référence x 13 climats de référence) ont été définies et étudiées. Ces gammes de solutions peuvent être appliquées de manière ponctuelle ou en suivant une approche en plusieurs étapes. Dans l’éventualité d’une approche pas à pas, HAPPEN propose un modèle de répartition des solutions par phase, tout en permettant de développer des feuilles de route de rénovation progressive.

Cliquez sur les liens suivants pour télécharger les documents concernés (en anglais) :

Obstacles au financement de la rénovation énergétique

Dans l’espace méditerranéen, les faits suivants ont été constatés. Eurostat démontre une prévalence de la propriété privée avec un taux élevé de prêts hypothécaires. Par ailleurs, les capacités de financement sont principalement détenues par les populations les plus âgées, qui sont moins susceptibles de procéder à des investissements de longue durée. Les populations plus jeunes peuvent supporter le poids de prêts immobiliers mais ont également plus tendance à être freinées par des revenus inférieurs à ceux observés dans d’autres pays européens. En effet, dans cette zone, le taux de ménages à faibles revenus est supérieur à celui d’autres pays. C’est à cause de ces faits que la réalisation d’investissements dans les travaux de rénovation énergétique devient plus délicate. En outre, il n’existe souvent aucun dispositif d’aide financière spécifique et efficace pour ce faire.

Afin de surmonter les obstacles rencontrés sur ce marché, le projet HAPPEN a développé une solution financière innovante, entièrement intégrée aux POS, qui vise à faciliter l’accès des ménages aux financements nécessaires pour entreprendre des travaux de rénovation en profondeur. Elle permet également de bénéficier d’une meilleure flexibilité et de la possibilité de rentabiliser les travaux de rénovation par le biais des économies d’énergie réalisées.

Il s’agit de la solution VEL (Versatile Energy Loan – Prêt Energétique Modulable), constituée d’un prêt hypothécaire uniquement avec plusieurs versements échelonnés, adaptés aux différentes étapes de la rénovation. En associant une solution de financement graduelle et un plan de rénovation progressif, caractérisé par un rapport coût/bénéfice optimal, il est donc possible d’activer un mécanisme d’auto-remboursement permettant de couvrir les coûts de rénovation par les économies d’énergie réalisées à chaque étape. Ce dispositif est bénéfique aux ménages qui ne sont pas en mesure de prendre en charge l’intégralité des coûts de rénovation, notamment en raison du manque de mesures incitatives ou des difficultés à répondre aux critères d’éligibilité.

Par ailleurs, la solution VEL est conçue pour offrir une flexibilité que ce soit aux établissements financiers impliqués ou aux personnes demandant un prêt hypothécaire. Cela permet donc d’adapter la solution aux besoins spécifiques de chaque ménage et de répondre aux problèmes qui peuvent se poser pendant la durée (moyenne à longue) nécessaire d’une rénovation par étapes. En outre, la flexibilité de cette solution dérive des points suivants :  

  • Possibilité de choisir entre la mise en œuvre de l’ensemble des étapes ou uniquement d’un certain nombre ;
  • Possibilité d’autofinancer certaines des étapes de la rénovation, en remboursant le prêt avant échéance et en évitant donc des frais supplémentaires ;
  • Procéder ou non à l’exécution de toutes les étapes planifiées, avec la possibilité d’interrompre les travaux de rénovation à chaque étape ;
  • Possibilité de modifier les étapes en fonction d’éventuels développements positifs, tels que des avancées technologiques ou une réduction du coût des matériaux.

Par conséquent, le choix d’une solution par étapes présente plusieurs avantages, notamment portant sur l’amélioration de la valeur des biens et des économies d’énergie contribuant à l’avancement du plan de remboursement.

Enfin, la solution VEL propose d’appliquer un taux d’intérêt fixe sur toute la durée du plan de remboursement, en bénéficiant des conditions avantageuses offertes par le marché monétaire.

Cliquez sur le lien pour télécharger le document concerné : D4.1 Rapport concernant le cadre règlementaire et les systèmes incitatifs dans les pays méditerranéens

Fragmentation de la chaîne d’approvisionnement du secteur de la rénovation

Dans l’espace méditerranéen, plusieurs obstacles liés aux marchés compliquent particulièrement les activités de rénovation énergétique. Parmi ces obstacles, on peut noter un manque de transparence, une mauvaise perception de la fiabilité des interventions, un accès difficile à l’avis d’experts en rénovation, ainsi qu’une non sensibilisation des avantages d’une réduction de la consommation énergétique et d’une hausse de l’efficacité énergique des bâtiments. Qui plus est, en raison de la fragmentation des chaînes d’approvisionnement chez les petits opérateurs locaux non-impliqués, il s’avère difficile d’atteindre un niveau de qualité élevé sur l’ensemble du processus de rénovation. La conviction que l’investissement effectué dans des travaux de rénovation ne se traduira pas directement dans une augmentation de la valeur du bien immobilier contribue également à décourager une prise d’initative.

Afin de traiter ces problèmes, le projet HAPPEN a développé le Protocole MedZEB dans le but de défragmenter la chaîne d’approvisionnement du secteur de la rénovation, à travers une meilleure visibilité des acteurs et une amélioration générale de la qualité des prestations. Le Protocole a été conçu afin de garantir la bonne exécution du processus de rénovation sur l’ensemble de la chaîne de valeur, ce qui permet de mieux convaincre les clients des effets positifs de la rénovation. Le Protocole est un document qui sera signé par toutes les parties impliquées dans les travaux de rénovation, afin de partager et valider les objectifs de qualité et les indicateurs de performance qui doivent être atteints à chaque étape de la rénovation.

Le Protocole MedZEB est un outil polyvalent qui peut s’adapter à différents aspects, et notamment :

  • À l’objectif de réduction de la consommation d’énergie qui doit être atteint. L’objectif défini dans le cadre du projet HAPPEN doit être compris entre 60% et le taux de réduction prévu dans le cadre de la norme NZEB (nearly Zero Energy Building) ; 
  • Au choix du client entre des interventions de rénovation par étapes ou une intervention unique, en fonction de ses besoins ;
  • Au niveau d’analyse de l’efficacité énergétique et des performances en termes de confort sur l’ensemble du processus de rénovation, des analyses préliminaires réalisées avant les interventions jusqu’au contrôle des performances, à la fin des travaux de rénovation. À cette fin, trois différents niveaux d’analyse ont été conçus (standard, intermédiaire et avancé) afin de répondre aux besoins spécifiques des clients et des professionnels ;
  • Au processus de certification volontaire visé, selon le niveau d’analyse des performances et le choix du client entre une rénovation par étape ou unique.

En outre, le Protocole MedZEB définit les prérequis relatifs au niveau de qualité nécessaire pour bénéficier de la solution financière HAPPEN, et comprend les instruments suivants :

  • Le CPE (Certificat de Performance Énergétique) du bâtiment visé, obligatoire au niveau européen et au niveau national.
  • Le projet de rénovation préliminaire, permettant d’identifier les conditions limites, le contenu conceptuel et les objectifs de la rénovation.
  • La Feuille de Route de la Rénovation du Bâtiment, un document qui décompose le projet de rénovation en plusieurs phases, s’il s’agit d’un projet par étapes.
  • Un business plan développé à partir de la solution financière VEL.
  • Le Système de Certification Volontaire MedZEB (VCS – Voluntary Certification Scheme).

Le VCS est un outil dynamique mis au point avant le début des travaux de rénovation, lorsque l’expert MedZEB et le Client conviennent du niveau d’analyse visé. Le VCS sera émis à la fin de la première étape de rénovation et sera mis à jour au terme de chaque étape supplémentaire, après la vérification des économies d’énergie et de l’amélioration des conditions de confort.

Le processus de contrôle, appliqué après chaque étape de rénovation afin de vérifier les travaux et d’évaluer les résultats et  points critiques, reposera non seulement sur une analyse énergétique rapide et sur une évaluation des résultats (signature énergétique), mais également sur des systèmes spécifiques plus complexes, comme le Protocole International de Mesure et de Vérification de la Performance Énergétique (IPMVP).

Cliquez sur le lien pour télécharger le document concerné : D4.6 Protocole MedZEB – Premier Lot

Le Programme HAPPEN

Le Programme HAPPEN a été conçu en vue de la mise en œuvre de l’approche MedZEB sur l’ensemble de l’espace méditerranéen de l’UE. Il comprend un cadre holistique d’actions, de services et d’outils intégrés afin de soutenir le marché de la rénovation en profondeur dans cette zone. Le programme HAPPEN comprend trois phases :

  1. Établir un contact avec des clients potentiels (par exemple, des ménages  et des propriétaires de biens immobiliers) en leur proposant des services de base efficaces et simples à utiliser, comme des success stories, des vidéos courtes en ligne et autres outils de formation autonome, ainsi qu’un outil de configuration rapide permettant d’évaluer les économies d’énergie potentielles du logement. L’engagement est conclu en contactant un expert MedZEB, à savoir un professionnel qualifié responsable de l’application générale de l’approche.
  2. Convaincre les clients contactés, en fournissant aux experts MedZEB un outil dédié qui leur permettra de personnaliser les solutions techniques et financières optimales développées par HAPPEN, afin de mettre en place un projet préliminaire de rénovation adapté.
  3. Effectuer les travaux de rénovation une fois que le Protocole MedZEB sera signé par toutes les parties prenantes du processus de rénovation. Les résultats de la rénovation seront vérifiés à la fin de chaque étape de rénovation et le VCS sera émis et mis à jour au terme de chaque étape de rénovation supplémentaire.

La Plateforme HAPPEN

La Plateforme HAPPEN répond aux besoins de différents types d’acteurs du marché de la rénovation :

  • Les clients/propriétaires auront accès à des documents informatifs et de sensibilisation, comme des vidéos courtes, une formation de base, des success stories, etc. Ils pourront également utiliser un outil de configuration rapide afin d’évaluer les économies d’énergie potentielles de leur logement.
  • Les prestataires de services auront accès à la base de connaissances du projet HAPPEN, aux « MedZEBinaires » (cours de formation permettant de devenir un expert MedZEB), au tableau de bord des experts, qui contient des tableaux de données interactifs permettant d’étudier et de personnaliser les gammes de solutions optimales (POS), ainsi qu’au Protocole MedZEB et aux outils de gestion du Système de Certification Volontaire.
  • Les décideurs politiques auront accès aux documents concernés dans la base de données d’HAPPEN, ainsi qu’à un tableau de bord spécifiquement conçu pour suivre les tendances du marché de la rénovation découlant des interactions entre les utilisateurs de la plateforme.

Tous les acteurs susmentionnés auront accès à des forums thématiques, où ils pourront partager leur expérience et aborder des sujets relatifs au secteur de la rénovation en profondeur des bâtiments.

La plateforme HAPPEN est actuellement en phase de bêta test : veuillez contacter l’équipe du projet HAPPEN si vous souhaitez devenir bêta-testeur !

Test de l’approche MedZEB et prise de contact avec la communauté locale : les actions pilotes et les Living Labs

Depuis le lancement du projet, HAPPEN a activé 10 sites pilotes sur l’ensemble des pays partenaires (Italie, France, Espagne, Grèce, Croatie, Slovénie, Chypre), dans lesquels des Living Labs ont été mis en oeuvre et des bâtiments ont été sélectionnés afin de réaliser des études de cas. Dans chaque pays partenaire, HAPPEN a identifié au moins un bâtiment pilote dans lequel les solutions et les résultats développés par le projet sont testés et évalués. Les activités pilotes consistent en l’application concrète des principaux modules du programme HAPPEN : cela permettra de recueillir des modèles de réussite liés à l’application de l’approche MedZEB.

Les pilotes HAPPEN ont été sélectionnés afin de couvrir un vaste ensemble de situations possibles liées au secteur résidentiel ; les sites pilotes ont notamment été divisés en deux groupes principaux :

  • Sites pilotes Précurseurs : ils appliquent l’approche MedZEB de manière expérimentale dans le cadre de démonstrateurs pilotes à grande échelle, et ils activent de plus grands Living Labs urbains, conçus pour contribuer à l’application de programmes de rénovation urbaine prenant en compte des aspects sociaux et des questions pertinentes à l’échelle du quartier. Les sites pilotes Précurseurs HAPPEN sont les suivants : Castellón de la Plana (Comunidad Valenciana, Espagne); Les Crottes (Marseille, France); Milan (Italie)
  • Les sites pilotes thématiques/de perspective : ils sont reliés à des projets de rénovation planifiés ou partiellement financés et sont conçus pour étendre la portée du projet HAPPEN à d’autres pays méditerranéens de l’UE, et pour étudier la potentielle extension de l’approche MedZEB à d’autres thèmes (par exemple, établissements d’éducation, sites touristiques, sites culturels). Les sites pilotes thématiques/de perspective HAPPEN sont les suivants : Brezno (Slovaquie) ; Raša (Istrie, Croatie); Grdelin (Istrie, Croatie); Strovolos (Chypres); Athènes (Grèce); îles Paros et Nysiros (Grèce)

Depuis le début du projet, un Living Lab est activé sur chaque site pilote. Ces Laboratoires sont étroitement liés aux activités menées dans les bâtiments pilotes, afin d’offrir aux participants l’opportunité d’expérimenter une étude de cas concrète. Tous les Living Lab HAPPEN partagent la même structure, qui comprend deux phases :

  • Phase A : prise de contact avec les acteurs de la chaîne d’approvisionnement de la rénovation. Pendant cette phase, les groupes cibles les plus importants de la chaîne d’approvisionnement du secteur de la rénovation (comme les ménages et les propriétaires de bâtiments pilotes,  les professionnels, les prestataires de services et les fournisseurs de matériaux, les sociétés de construction, les associations et les médias) ont été contactés et ciblés dans le cadre d’une formation en deux volets :

A) la « formation horizontale », qui rassemble tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement, afin de partager des connaissances de base et de présenter une approche commune, en relation à la rénovation en profondeur de bâtiments résidentiels et au projet HAPPEN.

B) la « formation verticale » qui s’adresse à chaque groupe cible afin de fournir des connaissances spécifiques liées à la rénovation énergétique en profondeur et aux méthodes de recherche du projet HAPPEN.

  • Phase B : incubateurs HAPPEN. Cette phase concerne la dissémination et l’utilisation des résultats du projet HAPPEN, dans leur version avancée. A cette fin, les résultats HAPPEN (gammes de Solutions Optimales, Solutions Financières Innovantes, Catalogue des catégories de bâtiments de référence dans les pays méditerranéens, etc.) ont été illustrés à travers des cours de formation en ligne (les « MedZEBinaires ») destinés aux professionnels du secteur du bâtiment. Ces formations seront bientôt disponibles sur la plateforme HAPPEN. Le but est de collecter des retours d’expérience pertinents auprès des différents groupes cibles contactés et de prendre contact avec des acteurs supplémentaires, comme des administrations ou des institutions financières locales. A terme, l’expérience des Living Labs HAPPEN devra également servir à définir une approche de Living Lab reproductible, visant à défragmenter la demande dans le secteur de la rénovation énergétique en profondeur, avec une référence particulière aux programmes de rénovation des quartiers ou aux copropriétés.

Pour un aperçu complet des actions pilotes et des Living Labs, veuillez cliquer ici

Conclusions et perspectives

La première phase du projet HAPPEN a permis de développer les différents outils nécessaires à l’application de l’approche MedZEB par le biais du Programme HAPPEN ; les groupes cibles les plus pertinents de la chaîne d’approvisionnement du secteur de la rénovation ont été contactés via les Living Labs, et l’expérimentation dans les bâtiments pilotes a débuté.

Dans la seconde phase du projet, l’approche MedZEB et les outils qui y sont liés feront l’objet d’un test complet  dans les bâtiments pilotes, de manière à étendre l’expérience aux diverses zones climatiques, typologies de bâtiments et situations règlementaires que l’on trouve dans l’espace méditerranéen. Cette phase prendra également en considération différentes étapes de rénovation et diverses contraintes financières : cela permettra de généraliser les premiers résultats et de définir dans quelle mesure l’approche MedZEB pourra être exploitée sur les marchés de référence. Par ailleurs, les Living Labs sont entrés dans la « phase d’incubation », dans  laquelle les différents partenaires et chaînes d’approvisionnement sont sollicités, afin de coopérer avec le consortium et de définir la stratégie d’exploitation des résultats la plus efficace.

Suivez l’avancement du projet sur le site web du projet : www.medzeb-happen.eu

Suivez HAPPEN sur Twitter, LinkedIn , Facebook et YouTube

 

Le projet HAPPEN a bénéficié du financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne en vertu du Contrat de Subvention No 785072.

 

Notes:

1. HAPPEN - Holistic APproach and Platform for the deep renovation of the med residential built Environment; Contrat de subvention H2020 n. 785072; Appel EE-11-2017; durée : 04/2018-03/2021; LP : ITC-CNR.

2. JRC - Science and politics reports. Energy Renovation: The Trump Card for the New Start for Europe, 2015, p. 40