Un mois riche en agricultures urbaines à l’AVITEM

Vous êtes ici

L’AVITEM a organisé les Journées des Agricultures Urbaines en Méditerranée les 15 et 16 octobre 2019 à Marseille en partenariat avec la Cité de l’agriculture, ASTREDHOR et le laboratoire TELEMMe. 250 personnes présentes pour cette rencontre riche en débats, échanges, questionnements, visites de fermes urbaines.

 

L’agriculture urbaine, c’est « un secteur prometteur avec un champ des possibles infini » souligne Bernard Valero, Directeur Général de l’AViTeM. Ces paroles se confirment tout au long de ces deux journées, où l’on découvre tour à tour un ancien commercial qui développe une ferme sociale dans la périphérie de Montpellier, un ingénieur agronome qui tient une ferme high-tech à Nîmes, des fermiers urbains marseillais qui comparent leurs modèles économiques et même un sous-sol de lycée agricole converti en champignonnière… !

 

La multiplicité de l’agriculture urbaine se retrouve également dans ce qu’elle apporte à la ville : un débouché économique dans un secteur non délocalisable, un vecteur de lien social, un outil de résilience environnementale et paysagère, une réponse à la demande grandissante des citoyens de vivre dans des espaces plus verts et d’accéder plus facilement à une alimentation locale et durable…

 

L’agriculture urbaine c’est aussi un secteur tentaculaire en pleine structuration. De nombreuses questions ont émergées telles que la différence entre l’agriculture urbaine et périurbaine, le clivage low tech/high tech, la gestion des terres agricoles dans les zones fortement urbanisées ou encore le rôle des collectivités et des acteurs privés dans le financement des projets. Les Journées des Agricultures Urbaines étaient donc une occasion de rassembler et de faire dialoguer tous les acteurs impliqués : porteurs de projets, collectivités territoriales, société civile, chercheur etc. autour d’un maitre mot « Réconciliation ».

 

Et l’AVITEM suit le mouvement. Après la fin du projet MADRE en juin dernier, l’équipe poursuit son implication dans la thématique grâce au projet ERASMUS+ SESAME. Les journées du 16 et 17 octobre étaient dédiées au lancement du projet SESAME à Marseille qui vise à concevoir et tester des modules de formations destinés à deux cibles : des modules sur l’entreprenariat pour les stagiaires des Lycées agricoles d’une part, et des formations "micro-learning" pour sensibiliser les élus et techniciens des collectivités territoriales d’autre part.

 

Une occasion pour les partenaires de se rencontrer : l’AVITEM, l’IRFEDD et le CFPPA d’Antibes côté français ; la métropole de Bologne, le centre de formation agricole Serpieri côté italien ; la métropole de Barcelone, le centre de formation agricole d’Amposta et l’ingénieur pédagogique Eduscopi côté catalan. Les premiers échanges étaient fructueux et les formations SESAME pourront être testées auprès de nos publics cibles dès la rentrée prochaine !

 

L'équipe du projet SESAME en visite au Lycée agricole des Calanques