SUERA : la transition écologique au cœur de la montagne !

Vous êtes ici

Le 4 février à Lyon les régions impliquées dans la stratégie de l’UE pour la région alpine (SUERA) se sont réunies pour la passation officielle de la présidence de l’Italie à la France.

 

Depuis le début d’année trois régions françaises assurent la Présidence de la Stratégie de l’Union Européenne pour la région alpine (SUERA). Lors de la journée du 4 février, les Présidents des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Région Sud Provence-Alpes-Côte d ’Azur et Bourgogne Franche-Comté ont rappelé l’objectif prioritaire décidé par la France pour sa Présidence en 2020 : accélérer la transition écologique de la région alpine pour lutter contre le changement climatique.

Cet objectif sera poursuivi par la mise en place de projets portant sur des thématiques telles que le tourisme durable, les circuits courts, la mobilité verte et la préservation de la biodiversité.

 

Sept grands principes, comme la cohésion, le pragmatisme ou la valorisation des initiatives locales guideront les actions à construire et à mettre en œuvre avec l’ensemble des acteurs de la région alpine : collectivités, porteurs de projets européens, autorités en charge des fonds européens, ONG, société civile…

La volonté d’associer tout particulièrement les jeunes a été soulignée à plusieurs reprises tout au long de la journée.

 

La stratégie de l’Union Européenne pour la région alpine couvre un territoire comptant 80 millions d’habitants (16 % de la population de l’UE) et 48 régions situées dans sept pays, dont cinq États membres de l’UE – Allemagne, Autriche, Italie, Slovénie, France- et deux pays tiers – Suisse et Lichtenstein.

 

En savoir plus sur la SUERA : https://www.alpine-region.eu/