Repenser la ville : végétaliser = agir pour le rafraîchissement urbain

Vous êtes ici

L’ADEME vient de publier, courant juin, ce recueil d’expériences de partenaires décrivant les approches variées de 20 projets d’aménagement ayant cherché -et trouvé- des solutions face aux enjeux climatiques et d’urbanisation et au besoin de nature et de fraîcheur en ville… A lire dans la collection « Ils l’ont fait ».

 

Le rafraîchissement urbain est un enjeu majeur pour les villes dans le contexte actuel de changement climatique et de phénomène de surchauffe urbaine. La ville de demain devra être sobre, résiliente et inclusive.
La végétalisation est importante pour contribuer à l’adaptation au changement climatique des espaces urbanisés.

Nous assistons aujourd’hui à un processus initié par les sphères non seulement publiques, mais aussi privées, les collectivités et les citoyens : la revégétalisation des villes.

Celle-ci peut prendre des formes et échelles variables : des espaces urbains sont convertis en espaces de nature spontanée par le processus de réensauvagement. D’autres sont désartificialisés et aménagés en espace paysagers et productifs en plein tissu urbain.

Des fonctionnalités écologiques des sols sont restaurées en aménageant des surfaces qui soient perméables et végétalisées :

  • réintroduction de la nature mais aussi de l’eau,
  • sensibilisation des habitants et usagers aux enjeux de nature et d’agriculture urbaine.

 

Les 20 projets présentés illustrent, de manière non exhaustive, la diversité des approches possibles, portées dans des collectivités de toute taille et dans des contextes territoriaux, climatiques et sociaux variés.

Ces projets sont détaillés dans 20 fiches illustrant comment le rafraîchissement urbain et la revégétalisation s’opèrent sur le terrain en présentant des enseignements utiles pour d’autres territoires.

Accéder aux fiches ici (et notamment la fiche 11 « Marseille » décrivant le projet du futur parc des Aygalades : livraison en 2026)