Migrations et développement urbain en Méditerranée : intervention de l’AVITEM au séminaire de l’Association des Jeunes Diplomates

Vous êtes ici

A l’occasion du « European week-end in Marseille », organisé par l’Association des Jeunes Diplomates, réunissant près de cinquante haut-fonctionnaires des Ministères des Affaires Etrangères, français, italiens, hollandais et allemands, le 23 mars 2018 dernier à Marseille, l’AVITEM a participé à la seconde table-ronde sur les défis soulevés par les migrations en Méditerranée. 

 

C’est aux côtés de la directrice du CMI, Blanca Moreno-Dodson, de la directrice de l’IRD, Elisabeth Barbier, et de l’expert en développement local de la GIZ, Meinolf Spiekermann, à la Préfecture de la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur, que le Directeur des Partenariats de l’Agence, Pierre Massis, est intervenu. 

 

Si les migrations posent un certain nombre d’enjeux sécuritaires aux pays Nord-Méditerranéens, qu’ont souligné les représentantes de la Préfecture et de la Marine Nationale, c’est une approche en termes de développement local et de coopération internationale qui a été proposée dans un second temps. 

 

Les participants à la table-ronde ont démontré qu’une intervention multisectorielle et régionale s’impose comme nécessaire pour répondre aux enjeux résultant de ces phénomènes démographiques d’émigration et d’immigration que connaissent particulièrement les trois rives du bassin Méditerranéen. La coopération internationale se positionne, donc, comme un outil de coordination des actions territoriales dans cette région. 

 

L’AVITEM a, ainsi, exposé aux jeunes diplomates une analyse des causes et conséquences des migrations sur les dynamiques de développement urbain en Méditerranée. 

 

Ont ainsi été présentées les activités de l’Agence, qui, par leur contribution au renforcement de la résilience des territoires urbains, répondent, de manière transversale, à la question migratoire. Un point particulier a été réservé au Réseau des Aménageurs et des Opérateurs Urbains que l’AVITEM animera en collaboration avec son partenaire Euroméditerranée. Il s’agit de mettre en synergie des acteurs urbains pour faciliter les échanges d’expériences, à l’échelle méditerranéenne, et ainsi favoriser une co-construstruction de la Ville Méditerranéenne du Futur, durable et ouverte à tous.