Si cette lettre ne s'affiche pas correctement, cliquez-ici

Avitem

Infolettre
NOVEMBRE/DéCEMBRE 2018

Interview du mois

 Trois questions à Madame Christina Vasak, Ambassadeur de France en Albanie

 

 

1) Madame l’Ambassadeur, nous voyons parfois l’Albanie davantage comme un pays balkanique que méditerranéen. Pouvez-vous nous rappeler les attributs de « méditerranéité » de ce pays avec lequel la France entretient d’étroites relations ?

 

L'Albanie, c'est bien cette autre façade méditerranéenne de l'Europe. De par sa position géographique, l'Albanie est autant un État des Balkans que de « Mare Nostrum ». Le débouché sur l’Adriatique de Tirana, sa capitale, par Durrës, premier port d’Albanie ayant tant de points communs avec Marseille, dont l’ancrage historique, lui donne un lien direct avec la Méditerranée, gage de commerce et de prospérité.

 

Dans l’Antiquité les terres albanaises, qui correspondent peu ou prou à l’ancienne province romaine d’Illyrie, bénéficiaient d’une situation géographique exceptionnelle sur les routes commerciales de la Méditerranée. Grâce à sa culture et à sa gastronomie, on retrouve en Albanie beaucoup de caractéristiques méditerranéennes : mosquées et églises, terrasses de café, huile d’olive, poivrons grillés, etc. et, bien entendu, un certain art de vivre.

 

Pays de montagne et de mer, l’Albanie est souvent comparée à la Corse avec laquelle elle partage le terrain rocailleux, les oliviers centenaires, la végétation et l’histoire de la vendetta. [...]

Zoom du mois

Le réseau des aménageurs

 

Les villes méditerranéennes sont en pleine effervescence. Sur la base de friches industrielles et/ou portuaires redevenues disponibles, elles sont impliquées dans de nouveaux dessins, de nouvelles perspectives, de nouveaux questionnements.

 

Penser le projet d’aménagement urbain des villes en Méditerranée implique de traiter des thématiques aussi variées que nombreuses : quelle place doit être donnée à l’économie, quels atouts les villes doivent-elles valoriser pour rester ou devenir attractives sur le marché mondialisé des territoires, enfin, comment concilier cette attractivité avec l’intégration sociale des populations locales. En bref, quels sont, à terme, les attendus urbanistiques, sociaux, économiques et culturels de ces programmes ?

 

Les réponses à ces questionnements sur la ville méditerranéenne du futur sont essentielles compte tenu des enjeux majeurs qui se posent aux territoires urbains de la région : croissance de l’urbanisation, extension des échelles urbaines, résilience face au changement climatique, développement des centres urbains dans le grand jeu de la mondialisation…

 

 

Dernières actualités

"LA MÉDITERRANÉE DU FUTUR - ACTE 2 : JEUNESSE ET INNOVATION"

Consacrée à la jeunesse et à l'innovation, la conférence "La Méditerranée...

TOP DÉPART POUR LES CANDIDATURES AU CYCLE 2019 DES HAUTES ÉTUDES URBAINES ET TERRITORIALES !

Pour sa 6ème édition, l’Atelier métropolitain recrute sa prochaine promotion 2019...

RETOUR SUR LES RÉUNIONS POUR LE PROJET HAPPEN ET HERIT-DATA

HAPPEN : les living lab deviennent réalité ! 

SÉRIE N°6 SUR LES MÉTROPOLES MÉDITERRANÉENNES

Au-delà de la « vue mer », une ville est...

RESTITUTION DE L'ECOLE D'AUTOMNE DU PROJET PROMETEA

Dans le cadre du projet Prometea pour la promotion de la multifonctionnalité dans le...

Appel à projets


0 déchet plastique en Méditerranée 2030 : challenge lancé !

Qui lance le challenge ? 

Lancement du 1er Appel à Manifestation d’Intérêt MOVE

Le 13 novembre dernier, Euroméditerranée a lancé le premier Appel à Manifestation d’Intérêt MOVE, qui initie la démarche d’urbanisme transitoire portée par...
Evénements à venir
09/12/2018


En route vers Tirana pour le dernier séminaire du cycle...


13/12/2018


2ème Atelier HAPPEN : « La smart rénovation »...


Tout l'agenda

Pour aller plus loin...

 

Suivez-nous sur les réseaux :

 

         

 

 

 

 

 

 

 

Le projet HAPPEN vous propose 20 gestes éco-citoyens pour vous aider à limiter votre consommation énergétique au quotidien. Pour en savoir plus, cliquez ici !

 

***

 

Parution du livre "200 initiatives pour la transition énergétique des territoires"

Et si nous faisions en sorte que nos villes et nos territoires soient plus sobres et plus inventifs sur le plan énergétique ? Tel est le pari militant de ce livre, qui met l’accent sur le rôle de chaque acteur pour y parvenir : du plus petit échelon, l’usager, au plus grand, l’État, en passant par les entreprises, les villes, les aménageurs... chacun a sa part à jouer. Fourmillant d’exemples en France et à l’étranger, ce livre témoigne de la mise en marche de la transition énergétique. Lucide, il sait que rien n’est encore gagné. Pour être efficaces, toutes ces initiatives doivent être mises en résonance et devenir l’ordinaire de l’action urbaine. Et, au bout du compte, nulle avancée ne saurait se faire sans l’implication du citoyen. Usagers, entreprises, concepteurs, opérateurs immobiliers, aménageurs, grandes villes, collectivités territoriales, états : tous concernés par la transition énergétique des territoires. Et vous, que faites-vous ?

Ecrit par Ariella Masboungi, Franck Boutté Consultants et Florian Dupont Disponible sur le site de l’éditeur et en librairie.

AVITEM

Groupement d'intérêt public

19 rue Vacon
13001 Marseille - France

Copyright AVITEM. All rights reserved

Si vous souhaitez vous désabonner, cliquez ici