Si cette lettre ne s'affiche pas correctement, cliquez-ici

Avitem

Infolettre
JUIN 2018

Interview du mois

Trois questions à Monsieur Antoine LOUBIERE,

Rédacteur en chef de la revue Urbanisme

 

Antoine Loubière est un journaliste spécialisé dans les politiques urbaines et le développement territorial, rédacteur en chef de la revue Urbanisme depuis octobre 2000. Auditeur de l’IHEDATE (Institut des hautes études de développement et d’aménagement des territoires en Europe) - promotion 2007. Diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) – Paris (1982) DESS de sciences sociales appliquées à l’urbanisme, l’aménagement et l’environnement (université de Toulouse-Le Mirail).

 

1) Depuis 2014, les « Ateliers métropolitains » AVITEM-AFD-GIZ-CMI ont conduit une réflexion autour de la construction métropolitaine. Peut-on dire que la pensée stratégique autour des métropoles, notamment méditerranéennes, a évolué en quatre ans ?

 

La construction métropolitaine s’est imposée en quelques années comme une question incontournable, en France en particulier où la récente reconnaissance institutionnelle des métropoles crée une situation nouvelle, en particulier pour Aix-Marseille Provence.

 

La création de cette nouvelle métropole voulue par l’État est un signal qui devrait intéresser responsables politiques et professionnels de l’aménagement et de l’urbanisme tout autour de la Méditerranée. Car les stratégies métropolitaines restent encore très marquées par l’idée du grand projet urbain, en particulier pour les water fronts, et font l’impasse sur la nécessité d’une approche plus globale. Cette approche systémique est rendue nécessaire par l’ampleur des défis liés tout particulièrement au changement climatique.

 

Depuis la COP 21 et l’accord de Paris, la prise de conscience progresse et les métropoles apparaissent comme des territoires pertinents en matière de planification spatiale, de transports et de déplacements, de production et de consommation énergétique, de distribution d’eau, de traitement des déchets [...]

 

Zoom du mois

Agriculture urbaine : les partenaires du projet MADRE lisent l’avenir dans nos assiettes

 

Avec le projet de coopération territoriale MADRE (Métropole et Agriculture Durable pour des Relations Equitables), l’AVITEM recense et analyse les pratiques réussies d’agriculture urbaine en Méditerranée, pour essaimer les modèles et faire bouger les cadres. Entre les partenaires MADRE, une certitude : changer les systèmes productifs et distributifs métropolitains est la clé de notre sécurité alimentaire.

 

Etat des lieux

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, une cinquantaine d’années tout au plus, le concept d’agriculture urbaine aurait pu passer au mieux pour une boutade, au pire comme une provocation. Ces deux termes désignaient des univers résolument opposés, par nature et culture, et leur lien ne pouvait être que de subordination économique, l’un produisant, l’autre consommant.

 

Avec l’urbanisation galopante depuis l’après-guerre, l’étalement incontrôlé des villes et de leurs périphéries, lotissements et autres zones d’activité, qui dévorent à grande vitesse les espaces agricoles, la question de la sécurité alimentaire se pose très sérieusement et à l’échelle planétaire, comme un problème d’arithmétique basique : si les terres agricoles se réduisent comme une peau de chagrin, qui va nourrir tous ces urbains ?

 

L’inversion n’en est d’ailleurs pas à son premier volet. Une théorie économique du XVIIIe siècle affirmait que les villes se sont constituées dans le but d’écouler les surplus agricoles. Celles-ci grossissant et les exploitations agricoles se réduisant, il a fallu aller chercher plus loin les denrées – de plus en plus loin. Jusqu’au tournant de ces dernières années où, pour des raisons sanitaires, gustatives, politiques, environnementales entre autres, on préfère consommer ce qui est produit tout près.

 

Il ne s’agit donc ni d’une mode ni d’un caprice de classe comme on l’entend encore parfois, mais d’une véritable nécessité, une évolution de notre système pour s’adapter à une configuration géographique qui change, un monde socio-économique qui se transforme.[...]

 

Dernières actualités

MISE À JOUR DE NOTRE POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ

Vous avez choisi de recevoir la newsletter mensuelle d'information de l'Agence des...

SÉRIE N°4 SUR LES MÉTROPOLES MÉDITERRANÉENNES « MÉTROPOLES, FACTEURS D’AGGRAVATION OU DE CORRECTION DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ? »

Tous de la même mer.

UNE ÉCOLE D’AUTOMNE EN SARDAIGNE POUR LE PROJET PROMETEA

Dans le cadre du projet Marittimo « Prometea » (Promotion de la...

CONSULTATION PUBLIQUE : L’AVIS DES CITOYENS ATTENDU SUR LES VILLES ET TERRITOIRES DE DEMAIN

Les Ministères de la Cohésion des Territoires et de la Transition écologique et...

Appel à projets


Appel à manifestation d’intérêt – Projet européen "ARTISAN"

Devenez partenaires du projet de candidature LIFE Intégré coordonnée par l’Agence française pour la biodiversité (AFB) : accroître la Résilience des Territoires par...

Grand Prix Départemental (05) de la construction et de...

Le Grand Prix départemental de la construction et de l'aménagement durables est organisé par le Département des Hautes-Alpes et le CAUE (Conseil Architecture Urbanisme et...
Evénements à venir

L'AVITEM participe à la 2ème Ecole d'été des Objectifs...


03/07/2018


Conférence n°17 des Dialogues de l'urbain (Marseille)


06/07/2018


Les Ateliers de l'AVITEM : programme et inscription


Tout l'agenda

Pour aller plus loin...

Suivez-nous sur les réseaux :

 

           

 

 

 

 

 

 

Deux guides pratiques de "Terre de liens" à consulter :

 

 

AVITEM

Groupement d'intérêt public

19 rue Vacon
13001 Marseille - France

Copyright AVITEM. All rights reserved

Si vous souhaitez vous désabonner, cliquez ici