Conférence n°16 des Dialogues de l'urbain (Aix-en-Provence)

Vous êtes ici

"Repenser les enjeux de la monumentalisation contemporaine pour un dialogue art/sciences sociales"

Mercredi 13 juin 2018 à 18h00 - Fondation Vasarely (Aix-en-Provence). 

Organisée par la MMSH

 

Visite commentée de la fondation de 17h à 18h, sur inscription préalable (tarif préférentiel entrée normale, à régler sur place).

 

 

Pour certains auteurs, la société contemporaine, celle de la postmodernité, du post-nationalisme et de la liquidité, conduirait à une naturelle « démonumentalisation », la « fin de l’histoire » sonnant la « fin des monuments », en raison de la disparition supposée de l’antagonisme politique, la victoire du marché et la diffusion d’une société de sujets politiques autonomes.

 

Pourtant, en dépit des ruptures brutales de l’histoire, la présence des manifestations monumentales demeure bien attestée aujourd’hui, renforçant au contraire la pertinence de cet objet. Il suffit pour s'en convaincre de regarder les réactions toujours plus retentissantes qu'ont suscité les destructions des statuts de Lénine en Europe orientale, ou celles de Robert E. Lee aux Etats-Unis. Il en va de même des polémiques sur le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO (site fasciste d’Asmara en Erythrée, monastères serbes du Kosovo ou vieille ville de Hébron). Enfin, de nombreux exemples de prolifération monumentaire s'imposent (à Skopje en République de Macédoine, dans les villes turques depuis l’avènement du pouvoir de l’AKP, à Ashkabad au Turkménistan) où les espaces urbains sont désormais saturés de constructions imposantes, édifiées à la gloire du régime.

 

Ces différents exemples expriment une dynamique de durcissements des discours et des pratiques politiques qui imposent leur marque sur la ville, nous mettant sur la piste d'un retour indiscutable ou d'une multiplication des formes monumentales dans les villes aujourd’hui.

 

Intervenants : Leonora Bisagno - Bruno Baltzer artistes plasticiens ; Alessandro Gallicchio, historien de l’art ; Pierre Sintès, géographe.

 

Entrée libre

 

***

Dans le cadre des Dialogues de l’urbain et en prolongement de la conférence #16, Image de ville propose une projection en présence du cinéaste : 

 

Documentaire "Unfinished Italy", de Benoit Felici

Mercredi 20 juin 2018 à 19h30 au Vidéodrome 2 - 49 Cours Julien à Marseille 6ème

 

Le monument constitue une pièce importante des territoires du politique. Avec Unfinished Italy, Benoit Felici pose un regard sur un « monument » singulier du paysage de l’Italie contemporaine : les « inachevés ». Constructions interrompues, elles auraient du être stade, hôpital ou théâtre… Elles ne seront que ruines avant même un quelconque premier usage. Présentes dans l’histoire depuis plus de 40 ans, elles ont transformé le paysage italien. Cependant, les Italiens se sont parfois adaptés à ces lieux, allant jusqu’à y inventer de nouveaux usages. D’autres cherchent à reconsidérer leur monumentalité, en travaillant à la création d’un parc archéologique des inachevés.

Le débat qui suivra la projection du film sera l’occasion pour Benoit Felici de présenter quelques images de son prochain film, The Real Thing, où il questionne une autre figure singulière : la réplique architecturale.

 

Tarif : 5 euros (+ 3 euros d’adhésion)

 

Pour plus d'informations sur les conférences des Dialogues de l'urbain rendez-vous sur la page Facebook et sur le site internet de l'AVITEM.