Si cette lettre ne s'affiche pas correctement, cliquez-ici

Avitem

Infolettre
FéVRIER 2019

Interview du mois

Trois questions à Madame Lourdes Lázaro Marín,

Responsable du Développement au Centre de l’UICN en Méditerranée (Malaga)

 

1) Le Centre de l’UICN pour la coopération en Méditerranée est un acteur important au service du développement durable de cette région. Pourriez-vous nous présenter la stratégie et les initiatives mises en œuvre par le Centre ?

 

L’UICN a un programme spécifique pour la Méditerranée qui est conduit par notre centre à Malaga, en collaboration avec le réseau des membres de l’UICN et avec les principales organisations régionales. Il faut souligner que la Méditerranée est considérée comme le deuxième « hotspot » global de biodiversité les plus grands de la planète et que celui-ci se trouve gravement menacé par la surexploitation de ses ressources naturelles, par l’agriculture et la pêche intensives et par la fragmentation des habitats tant terrestres que marins.

Zoom du mois

Le réseau des Aménageurs et la conférence « Old New Harbours »

 

Le Réseau des Aménageurs de la Méditerranée était représenté à la Conférence de Valence, Espagne, des 7 et 8 février derniers. Cette conférence intitulée « Old New Harbours, Reclaiminig the public and economic value of historic ports » » a mis en perspective les réalisations actuelles, et notamment celle de la Marina de Valencia, au regard de contextes spécifiques, de montages dédiés et de carrefours de volontés politiques et participatives. Cette ingénierie très particulière, nécessaire aux aménagements portuaires, est la condition sans laquelle la requalification des friches portuaires, voire industrielles, ne peut être facilement réalisée.

 

Cette conférence revêt une signification singulière dans le cadre des travaux du Réseau des Aménageurs de la Méditerranée, puisque, sur les 12 opérations d’aménagement participant actuellement aux actions répertoriées par le Réseau, 8 comprennent des façades littorales partagées entre installations industrielles et espaces de vie urbaine (commerces, logements, espaces publics, etc), quand ce ne sont pas des reconversions portuaires stricto sensu.

Dernières actualités

NOUVELLE ÉTAPE POUR LE PROJET HAPPEN

Un nouveau partenariat regroupe cinq projets H2020 dans le domaine de l’efficacité...

RESTITUTION DES DIALOGUES DE L'URBAIN DU 29 JANVIER

Dans le cadre des Dialogues de l’Urbain, une table ronde a été animée par...

L'AVITEM À LA MASTER-CLASS DE L'ICM

L’institut catholique de la Méditerranée (ICM) et l’Institut d’études...

Appel à projets


Ouverture de l’appel à projets "Ville durable en Afrique"

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales, annonce l’ouverture de l’appel à...

Lancement du 4e Appel à projets Interreg Italie-France Maritime

Après ses trois premiers appels, qui ont permis de financer presque 100 projets, le Programme Interreg Italie-France Maritime 2014-2020 présente son 4ème Appel à projets à Toulon le 8...
Evénements à venir
27/03/2019


Rencontres nationales Ports, Nautisme et Littoral (Ajaccio)


06/06/2019


5ème Forum Avignon Ville Nature


06/06/2019


Forum des Projets Urbains de la Méditerranée (Nice)


Tout l'agenda

Pour aller plus loin...

Suivez-nous sur les réseaux :

 

        

 

 

 

 

 

 

Parution du rapport "Transition écologique : quel apport des sciences comportementales ?"

 

Proposer des solutions adaptées aux comportements réels et aider nos concitoyens à prendre une décision éclairée tout en préservant leur liberté de choix : c’est ce que nous enseignent les sciences comportementales en replaçant les attentes et les pratiques des usagers au cœur de la fabrique de la décision publique.

 

Certaines politiques publiques se prêtent tout particulièrement à cette approche comportementale. C’est le cas de la transition écologique, sujet pour lequel les intentions théoriques des individus peinent encore trop souvent à se transformer en actes réels. Quels mécanismes psychologiques expliquent nos difficultés à être écoresponsables ? Quels leviers peut-on mobiliser pour favoriser des comportements vertueux ? 

 

Rapport disponible ici

AVITEM

Groupement d'intérêt public

19 rue Vacon
13001 Marseille - France

Copyright AVITEM. All rights reserved

Si vous souhaitez vous désabonner, cliquez ici